HISTOIRE DE MISSEL

histoire-de-missel-anne-petitjean

Amateur de généalogie, de vieux livres et de brocantes, je vais par ces quelques lignes concilier l’ensemble de mes passions.

Au cours de l’une de mes maraudes, un petit livre liturgique s’offre à mon regard, il est magnifique , tout en cuir avec des initiales enchevêtrées en cuivre.

Il entre en ma possession et je l’examine, les pages de gardes sont capitonnées de tissus, c’est un livre de première communion.

J’aime assez ces petits livres, des images, des cartes, des plantes sèches, des petits mots ou des photos y sont souvent glissés. Nous pénétrons dans l’intimité de l’âme, ces petits rien révèlent le moi profond de ceux qui les ont possédés.

En première page en lettres dorées m’ apparait le nom de la propriétaire d’origine et la date de sa communion.

Marguerite Petitjean le 15 avril 1888.

Il me tarde d’en  savoir plus et l’enquête commence.

La chance me sourit, coincées entre les feuilles se trouvent 2 cartes de deuil. La première est un hommage à madame Anne Petitjean décédée le 18 décembre 1921 dans sa 69ème année.

Une petite photo orne la carte, l’agrémentant d’un pieu souvenir.

La 2ème carte avec aussi sa photo rend grâce à monsieur Charles Henry décédé le 24 février 1951 dans sa 78ème année.

Un petit tour sur Généanet et j’apprends rapidement que Marguerite Petitjean est né le 7 janvier 1877  rue Dulac à Seurre dans la côte-d’or et qu’elle est issue du mariage entre Barthélémy Petit jean et Anne Bernard.

La photo sur la carte a maintenant une identité, Anne Petit jean est la mère de Marguerite.

eglise-de-suerre

Église de Seurre vue  de la rue Dulac, lieu de la première communion de Marguerite

J’apprends que le père est médecin, soit une aisance financière qui explique la beauté du livre de communion.

Barthélemy et Anne Bernard se sont mariés le 8 mars 1875 à Seurre, mariage de notables, médecins, propriétaires, manufacturiers, banquiers, contrat de mariage, rien que du beau monde.

Madame Anne Bernard femme Petitjean est née à Montbeller dans la Saône et Loire le 6 septembre 1852.

Reprenons l’étude des documents avec la carte de Charles Henry qui se trouve être le mari de Marguerite.

Charles et Marguerite se sont mariés à Seurre le 26 juillet 1897, Charles est sous lieutenant au 27ème régiment de ligne en garnison à Dijon il est né à Andelot ( Haute Marne ) le 1er novembre 1873.

Charles fera une belle carrière car il finira contrôleur général de l’armée et grand officier de la légion d’honneur. ( Voir base Eléonore )

charles-henry

Comment ce livre a pu arriver sur une brocante de Charente Maritime c’est pour moi un mystère mais après avoir fait revivre mes inconnus,  je remets pieusement mes cartes dans le livre de communion et je les laisse en repos.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Découvertes, Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour HISTOIRE DE MISSEL

  1. blaind dit :

    j’ai adoré ce petit travail de détective privé et l’amour de la généalogie, la vôtre et celle des autres, je comprends je suis pareil, bravo et merci de nous avoir fait partager. Je donnerai cher pour vivre la même aventure avec mes grands-parents inconnus que je recherche et que j’imagine, cordialement
    manouedith

  2. C’est beau de pouvoir faire revivre l’espace d’un instant des inconnus qui ont quitté ce monde…. Et joliment raconté. Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s