MARIAGE BOURGEOIS AU 17EME SIÈCLE ( BENOIT RIGOLLET ET MARIE DU TASTET )

chateau_de_laudardiere

Apremont château de l’Audardière

Benoît Rigollet fils d’Estienne le châtelain de Disimieu est donc venu s’installer dans la Province du Poitou entre le mois de Mai 1685 et le 27 octobre 1687. Pour quelle raison je l’ignore évidement, travail, négoce, promise ?

Sa présence est encore attestée en Isère au décès de sa mère Catherine Louat en mai 1685 après il laisse sa maisonnée et migre en Poitou.

Le poste de receveur au château de Laudardière allait-il de paire avec son mariage avec la fille du procureur fiscal des lieux ?

Quoi qu’il en soit, il se marie avec Marie Du Tastel ( ou Du Tastet ) dans le village de Coex dans la Vendée actuelle. Nous sommes en 1687 le 27 octobre. En ce lundi où après une dispense de publication de 2 bans l’honorable homme Maître Benoît Rigollet récepteur ( receveur ) à Laudardière est uni avec Marie Du Tastet fille de l’honorable homme René Du Tastet et de défunte Anne Saunier.

 

acte-mariage-rigoletActe de Mariage Benoit Rigollet

Voila pour les archives c’est peu, mais tentons d’y voir plus clair .

Le terme honorable homme indique que nous avons affaire à des notabilités bourgeoises, Benoît comme son père en Isère semble être une sorte d’intendant au château de la Laudardière à Apremont et René le père de la mariée est Notaire à Coex. Nous sommes donc en présence d’une bourgeoisie financière chargée de gérer les biens des nobles qui ne se trouvent pas forcément dans leur châtellenie ou bien à des officiers royaux chargés des finances de l’état en Province.

La charge de Benoit était-elle vraiment importante cela restera un mystère. Seule la taille du château donne une idée de l’importance de la châtellenie de la Laudardière. L’ensemble datant du 13ème siècle était très vaste.

René Du tastet était sieur de la Chesne et procureur fiscal ( charge qu’il transmettra à sa mort en 1696 à son fils Jacques ). Un procureur fiscal était un représentant du ministère public chargé d’engager les poursuites. René Du Tastel était donc homme de justice et il mariât sa fille à un homme de finance.

Ne nous trompons pas sur l’appellation pompeuse de sieur, René Du tastet était simplement propriétaire d’une terre appelée la Chaîne ( ou la chesne ).

Le cercle est étroit et intimement lié.

La bourgeoisie se forme en caste et les filles de maître se marient avec les fils des maîtres

Le niveau d’instruction est élevé car tout le monde y compris les femmes signent en bas du registre.

Benoît et Marie eurent une nombreuse postérité et assistèrent à de beaux mariages.

Nous étudierons ces belles alliances entre bourgeois de province dans un autre article.

Advertisements
Cet article a été publié dans Au détour des actes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s