NOBLE OU NON NOBLE

 

_ad85_fr_ad85_2e_complements29etatcivil_016_bms17401769_016174017690114jpg_700_384_1239_1398_2174_1193_0_0_0_0ACTE DE MARIAGE BEAULIEU SOUS LE ROCHE, VENDÉE

 

Lorsque l’on commence un arbre généalogique on rêve tous d’une descendance royale voir mythique.

Les arbres sont nombreux où l’on retrouve notre fameux Charles 1er, ascendance fumeuse ou non ?

Le maître d’Hozier aurait sans doute balayé d’un revers de plume ces improbables chimères.

Pour arriver à l’an 800, les difficultés sont insondables.

J’ai déjà étudié des centaines de villages et la majorité ne remonte guère qu’au début du 17ème siècle.

Mais après ?

Certain affirment qu’une origine noble permettrait cet exploit, c’est possible j’en conviens , mais moi pauvre généalogiste je ne suis entouré que de manants, de vils culs terreux et d’ouvriers.

Mes oreilles sont bercées par les doux mots de journalier, manouvrier, laboureur, métayer, bordier, vigneron, ou scieur de long.

Mais pas un qui ne s’élève, la plèbe vous dis je .

Mais un jour de juillet relisant des actes utilisés maintes et maintes fois je réalise qu’une de mes ancêtres est dénommé Damoiselle.

Ce mot fleure bon à mes narines, tant je le croise peu.

Mon cœur palpite, serait ce une noble ?

Aucune autre indication, mais que veut dire ce vocable.

DAMOISELLE :  » définition tirée de mon dictionnaire de 1810  », Titre que l’on donnoit aux filles nobles dans les actes publics.

Cette fois ci je l’avais mon sang bleu, d’autant que répondant au nom de Geneviève Thérese De Villier, patronyme qui en Vendée pourrait, faire penser à la famille du fondateur du Puy du Fou.

Je ne m’échauffais pas pour autant, des vérification s’imposaient. L’acte où ressortait fièrement le joli mot était l’acte de mariage de Suzanne Thérèse Modeste Rigolet et de Pierre Vilnot en date du 21 avril 1750 à Beaulieu sous la Roche en Vendée.

La damoiselle De villiers étant la mère de Suzanne.

Toutefois ce vocable Damoiselle pouvait il désigner une personne d’origine noble qui se serait mariée avec un Maître Étienne Rigolet sieur du Plessis.

Je reprenais donc mon dictionnaire et vérifiait le sens du mot Sieur .

SIEUR : Espèce de titre d’honneur, dont l’usage ordinaire était renfermé dans les plaidoyers, dans les actes publics et autres écritures de la même sorte.

Ma Damoiselle n’était donc pas mariée avec un noble mais plutôt à un Bourgeois possédant une terre.

Il restait donc la possibilité d’une fille noble désargentée mariée à un bourgeois aisé.

N’ayant pas réussi quand à présent à trouver l’acte de mariage d’Étienne Rigolet et Geneviève De Villier, il me restait à trouver l’acte de naissance de Geneviève.

Après quelques recherches je trouvais ce dernier.

Ma damoiselle était née à Saint Gilles sur Vie en Vendée le 9 mars 1691 de l’honorable homme Mathieu Villier Maître Apothicaire et de Dame Magdeleine De Guines, le parrain Noble homme Robert Fouchereau et la marraine Dame Geneviève Barbe Mouvain.

Regardons ce que veut dire les terme d’honorable homme et de noble homme

HONORABLE HOMME : Titre donné au notable Bourgeois.

NOBLE HOMME : Homme vivant noblement mais non noble.

Malheureusement et j’en ai confirmation aucune noblesse dans mon arbre mais des bourgeois qui feront l’objet de prochains articles.

Publicités
Cet article a été publié dans Histoires familiales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s