LES OUBLIÉS DU MONUMENT AUX MORTS DE COULONGES, ( Suite et fin ).

Suite à mon article sur les oubliés du monument aux morts de Coulonges en Charente, des internautes m’ont contacté pour me faire part de leurs observations ou de quelques renseignements.
Je les remercie vivement et suite à cela je vais compléter mon sujet.

La première observation, concernait le lieu de l’inscription sur un monument aux morts d’une personne morte pour la France.

Je ne prétends pas être un spécialiste, mais tenant  à ne pas mettre d’idioties dans mes humbles publications  je vérifie mes sources.

 

Alors me basant sur une loi de 2012 dont je vais joindre copie, un soldat mort pour la France a l’obligation d’être inscrit soit dans la commune de sa naissance soit dans la commune de sa dernière domiciliation. Cette loi est très récente et peut être que les modalités d’inscription étaient différentes entre les deux conflits mondiaux !!!

29 février 2012

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Texte 2 sur 127
.
.
LOI n o 2012-273 du 28 février 2012 fixant au 11 novembre la commémoration
de tous les morts pour la France

L’Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,
Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit :

Article 1 er

Le 11 novembre, jour anniversaire de l’armistice de 1918 et de commémoration annuelle de la victoire et de la Paix, il est rendu hommage à tous les morts pour la France.
Cet hommage ne se substitue pas aux autres journées de commémoration nationales.

Article 2

Lorsque la mention « Mort pour la France » a été portée sur son acte de décès dans les conditions prévues à l’article L. 488 du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de la guerre, l’inscription du nom du défunt sur le monument aux morts de sa commune de naissance ou de dernière domiciliation où sur une stèle placée dans l’environnement immédiat de ce monument est obligatoire.
La demande d’inscription est adressée au maire de la commune choisie par la famille où, à défaut, par les autorités militaires, les élus nationaux, les élus locaux, l’office national des anciens combattants et victimes de guerre par l’intermédiaire de ses services départementaux ou les associations d’anciens combattants et patriotiques ayant intérêt à agir.

Article 3
La présente loi est applicable sur l’ensemble du territoire de la République.
La présente loi sera exécutée comme loi de l’état.

Fait à Paris, le 28 février 2012.
NICOLAS
SARKOZY

Il m’a aussi été communiqué l’existence de livres d’or des morts pour la France aux Archives Nationales où sur la commune de Coulonges se trouvent 2 noms.

Bourgeois Joseph dont j’ai déjà parlé

Roumeau Henri.

On le voit la liste est différente de celle dressée par le maire de la commune et par la préfecture, il sera difficile d’expliquer cette différence, les autorités de l’époque sont décédées depuis longtemps.

Je vais donc considérer que Henri Roumeau comme les 4 soldats dont j’ai parlé précédemment a le droit d’être aussi sorti de l’oubli. Ce dernier comme les autres n’a pas son nom mentionné sur le monument de sa commune de naissance.

 

PhotoScan

 

ROUMEAU Henri

Né le 2 mars 1891 à Seure (Charente inférieur ) de Léopold et de Bouyer Marie

Blessé à Notre Dame de Lorette le 23 mai 1915

Fait prisonnier le 28 février 1916 à Eise dans la Meuse

En captivité à Friedrichfeld du 29 février 1916 au 28 février 1918

Décédé  à hôpital militaire de Saintes le 12 juin 1918.
170ème régiment d’infanterie

Déclaration décès retranscrite le 12 juin commune de Le Seure ( 17 ).

Voila je pense avoir fait le tour de la question, 5 soldats paysans qui devaient être employés dans des fermes et qui pour un temps demeuraient sur les coteaux de ce petit village Charentais. Recensés dans une commune d’où ils n’étaient pas originaires, les autorités de l’époque ont dû penser qu’ils seraient inscrits dans la commune d’où ils étaient natifs.

En écrivant j’ai pensé à eux, les sortant de l’oubli pour quelques instants.

Pascal Tramaux

Advertisements
Cet article a été publié dans Découvertes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s