Parcours militaire d’une famille Seine et Marnaise fin 19 ème siècle et premier conflit mondial

Parcours militaire des enfants de Jean Charles TRAMEAU et de Victorine tondu

Le couple a eu 7 fils dont mon arrière grand père Charles TRAMAUX

Renseignements pris dans les registres matricules

 

Charles Auguste TRAMEAU

Né le 18 septembre 1859 à Guignes en Seine et Marne

Profession botteleur

Lorsqu’il a l’age de répondre à ses obligations militaires en 1879, le service militaire est régis par la loi de juillet 1872.

Les futurs conscrits sont tirés au sort, le remplacement est interdit, le service actif est de 5 ans.

Le numéro de tirage de Charles Auguste est le 79.

Numéro de matricule du recrutement 756

DESCRIPTION PHYSIQUE
Notre homme a les cheveux et les sourcils bruns, les yeux sont bruns.
Le nez est moyen, le front ordinaire et le visage ovale.
La taille de 1,67 m est moyenne .

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.

AFFECTATION

Dirigé sur la 5ème section de commis et ouvrier d’administration le 13 novembre 1880, arrivé au corps le même jour

Cette section se trouvait à Orléans département du Loiret et dépendait de la 5ème armée.
Ces commis et ouvrier étaient chargés de tout ce qui concernait l’intendance et approvisionnement.

On peut dire qu’ils étaient les ouvriers agricoles de l’armée.

AVANCEMENT

2ème classe: 13 septembre 1880
Caporal : 5 mars 1882
Sergent  : 7 octobre 1882

APRÈS

14 août 1884 envoyé en congé en attendant passage dans la réserve
Juillet 1885 passage dans la réserve de l’armée active.

14 avril 1892 passe dans la subdivision de Beauvais

1 novembre 1893 passe dans la territoriale.

1 novembre 1899 passe dans la réserve de la territoriale

1 novembre 1905 libéré de toutes obligations militaires.

On le voit un cursus de 25 ans.

ÉMILE TRAMAUX

Né le 2 juin 1861 à Coulommiers, Seine et Marne

Profession botteleur

Numéro de matricule de recrutement 863

Numéro 119 de tirage cantonal de Coulommiers

Exempté de service actif ( article 17 ), car son frère est au service.

DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils noirs, les yeux sont noirs.
Le nez est long, la bouche moyenne et le visage ovale.
La taille est de 1,63 m

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.

APRÈS

Émile n’a donc pas fait de service actif, mais étant passé le 1 juillet 1887 dans la réserve active , il doit effectuer quelques stages :

16 juin au 13 juillet 1888 dans la 5ème section des infirmiers à Vincennes
2 au 29 janvier 1890 dans la 5ème section des infirmiers à Vincennes

6 au 19 juillet 1897 dans la 5ème section territoriale des infirmiers à Vincennes
1 novembre 1901 passe dans la réserve territoriale

1 octobre 1907 dégagé des obligations militaires
On aura remarqué le changement d’orthographe du nom de famille

VICTOR TRAMAUX

Né le 8 février 1863 à Coulommiers, Seine et Marne

Profession botteleur

Numéro de matricule recrutement 597.

Numéro 6 de tirage cantonal de Coulommiers

Bon pour le service actif

DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils châtains foncés, les yeux sont gris
Le nez est fort, la bouche grande, menton rond, front large et le visage ovale.
La taille est de 1,60 m

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.

AFFECTATION
Dirigé le 4 décembre 1884 sur le 2ème régiment d’infanterie de Marine, arrivé au corps le 5, vraisemblablement BREST

Sur   » la Gironde » du 19 janvier 1886 au 28 février 1886, navire de la compagnie des messageries maritimes

En Cochinchine du 1 mars 1886 au 15 mars 1886 pour une période de guerre.

Au Cambodge du 16 mars 1886 au 02 août 1886 pour une période de guerre.

Au Cambodge du 03 août 1886 au 19 décembre 1886 pour une période de paix

En Cochinchine du 20 décembre 1886 au 20 février 1888 pour période de paix.

Retour en France sur » le Colombo » du 21 février 1888 au 24 mars 1888.

b
LE COLOMBO

AVANCEMENT

Soldat de 1ère classe le 22 décembre 1887
APRÈS

Passe dans la réserve de l’armée d’active le 1 juillet 1889, où il effectuera 2 stages.

Passe dans la territoriale le 1 novembre 1897

Le 1 octobre 1909 il est libéré des obligations militaires

CHARLES TRAMEAUX

Né à Coulommiers le 3 avril 1867

Profession botteleur

On remarquera encore une orthographe différente
Numéro de matricule de recrutement 752

Numéro 102 de tirage cantonal de Coulommiers

Exempté de service actif ( article 17 ), car son frère est au service.
DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils châtains , les yeux sont gris
Le nez est moyen, la bouche moyenne, menton rond, front ordinaire et le visage ovale.
La taille est de 1,60 m

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.

AFFECTATION

A effectué dans l’active une période d’exercices à la 5ème section de commis ouvriers à Orléans du 5 novembre au 29 décembre 1888.
Puis une période d’instruction du 10 septembre au 28 décembre 1890.

APRÈS

Passe dans la réserve le 1er novembre 1891

A effectué une période d’instructions au 131ème régiment d’infanterie du 27 aout au 23 septembre 1894.

A effectué une deuxième période d’instructions au 131ème régiment d’infanterie du 5 juin au 2 juillet 1899, caserné à Orléans

Passe dans la territoriale le 1er septembre 1901

A effectué une période d’exercice au 36ème régiment territorial du 10 au 22 juin 1903

Passe dans la réserve de l’armée territoriale le 1er octobre 1907

Rappelé au service par décret du 1er août 1914, ordre de mobilisation générale

Arrivé au GVC le 21 décembre 1914

Campagne contre l’Allemagne du 21 décembre 1915 au 11 avril 1915

Libéré obligation militaire le 30 novembre 1918

 

charles

CHARLES
Mon arrière grand père

Nota : les GVC sont les gardes des voies de communication en l’occurrence les voies de chemins de fer, les lignes télégraphiques et autres infrastructures stratégiques.
200000 hommes furent concernés

JOSEPH TRAMAUX

Né le 8 novembre 1870 à Coulommiers, Seine et Marne

Profession botteleur

Numéro de matricule de recrutement 729

Numéro 113 de tirage cantonal de Coulommiers

Bon pour le service
DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils châtains , les yeux sont bleus
Le nez est moyen, la bouche moyenne, menton rond, front ordinaire et le visage ovale.
La taille est de 1,67 m

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.
AFFECTATION
Dirigé le 12 novembre 1891 sur le 31ème régiment d’infanterie, arrivé au corps le même jour
Casernement à Melun, Seine et Marne

Envoyé le 10 octobre 1894 en congé en attendant son passage dans le réserve qui aura lieu le 1er novembre 1894 .

APRÈS

A accompli 2 périodes d’exercices au 76ème régiment d’infanterie, du 23 août au 19 septembre 1897, puis du 27 août au 23 septembre 1900.
Casernement Coulommiers, Seine et Marne

Passage dans la territoriale le 1er novembre 1904

Dispensé d’exercice car sapeur pompier

Passé dans la réserve de l’armée territoriale le 1 octobre 1910

LE CONFLIT

Rappelé au service par décret du 1 août 1914, ordre de mobilisation générale

Arrivé aux GVC le 2 août 1914

Relevé des GVC le 12 mai 1915 et dirigé sur le dépôt du 36ème régiment d’infanterie territoriale

Détaché aux travaux agricoles le 8 août 1917

Passé au 31ème régiment d’infanterie le 10 novembre 1917
Campagne contre l’Allemagne du 2 août 1914 au 8 novembre 1917

Libéré des obligations militaires le 10 décembre 1918

GUSTAVE ABEL TRAMAUX

Né le 5 août 1878 à Coulommiers Seine et Marne

Profession botteleur

Numéro de matricule de recrutement 839
Numéro 52 de tirage cantonal de Coulommiers

Bon pour le service
DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils bruns , les yeux sont gris
Le nez est moyen, la bouche moyenne, menton rond, front ordinaire et le visage ovale.
La taille est de 1,70 M

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.

AFFECTATION

Arrivé au corps le 16 septembre 1899, 22ème section des commis ouvriers, cantonnement Paris.

Envoyé en disponibilité suivant l’art 21, le 6 juillet 1901, son frère est au service
Certificat de bonne conduite accordé
APRÈS

Passe dans la réserve de l’armée active le 1er novembre 1902

Il effectuera dans cette réserve 2 périodes d’instructions à la 5ème section de commis ouvrier à Orléans

du 11 septembre 1905 au 08 octobre 1905
du 03 septembre 1908 au 19 septembre 1908

Passage dans la territoriale le 1er octobre 1912

LE CONFLIT

Il est rappelé par décret du 1er août 1914, mobilisation générale.

Arrivé au corps le 3 août 1914, 5ème section de commis ouvrier à Orléans.

Le besoin d’homme se faisant cruellement ressentir, il passe au 4ème régiment d’infanterie le 12 février 1916.
Dans le régiment où se trouve son frère Daniel

Argonne, cote 285 de janvier à avril 1916

– Passage au 279ème régiment le 14 avril 1916

Verdun secteur ouest de Douaumont.
Puis bataille de la Somme en septembre

Mort pour la France au combat de Cléry ( Somme ) le 12 septembre 1916

Décédé à l’age de 38 ans, laisse une veuve et une fillette de 10 ans

 

DANIEL TRAMEAU

Né le 27 mars 1882 à Chailly en brie, Seine et Marne

Profession botteleur

Changement de localité  pour la naissance et reprise de l’orthographe originelle

Numéro de matricule de recrutement 830
Numéro 9 de tirage cantonal de Coulommiers

Condamnation pour outrage le 26 avril 1900 par le tribunal de Coulommiers, 28 francs d’amende

DESCRIPTION PHYSIQUE

Cheveux et sourcils châtains , les yeux sont bleus
Le nez est moyen, la bouche moyenne, menton rond, front ordinaire et le visage ovale.
La taille est de 1,63 m

Son degré d’instruction est estimé à 3 , ce qui veut dire qu’il a une instruction primaire plus développée que la simple écriture et la simple lecture.
ENGAGÉ VOLONTAIRE

Engagé volontaire pour 4 ans le 10 juin 1901 pour le 18ème régiment de chasseur.
Arrivé au corps le 12 juin 1901

Certificat de bonne conduite refusé

APRÈS

Passage dans la réserve le 10 juin 1905, cavalerie légère à Meaux ( 77 )

Condamnation pour coups et blessures et bris de clôture le 25 avril 1907, 50 francs d’amende

Le botteleur avait le sang chaud.

Désaffecté de la cavalerie le 1 mars 1910, affecté au 25ème régiment d’infanterie

Condamnation pour abus de confiance le 03 avril 1913, 3 mois de prison

Affecté au 5ème groupe spécial, ( groupe disciplinaire réservé aux réservistes condamnés )

LE CONFLIT

Rappelé en activité par ordre de mobilisation générale du 2 août 1914.

Arrivé au corps le 6 août 1914

Passe au 169ème régiment d’infanterie le 3 novembre 1914 par décision du général commandant la 5ème région.

Bataille de la Woevre et des hauts de Meuse

Passe au 4ème régiment le 17 janvier 1915

Argonne cote 285

Il est nommé Caporal le 1er septembre 1915, mais sera cassé de son grade le 15 mai 1916.

Passe au 140ème régiment territorial d’infanterie le 28 mai 1916

Service routier et entretien des routes dans la Somme

Passe au 115ème le 29 janvier 1918

Mont Cornillet puis 2ème offensive de la Marne

Mort pour la France le 15 juillet 1918, inhumé proximité bois Rarrey où buisson Raret, parcelle située dans la forêt de Châtillon sur Marne.

Décède à l’age de 36 ans et laisse une veuve et 6 enfants.


 

POUR CONCLURE SUR UNE FAMILLE DE 7 FILS

2 effectuèrent une campagne active pendant le conflit de la guerre de 14 – 18 et y perdirent la vie.

2 effectuèrent une période dans les gardes voies de communication pendant le conflit

1 fit une guerre coloniale avant le grand embrasement ( Tonkin )

2 étaient déjà libérés des obligations militaires au début du conflit

1 fut engagé volontaire, les autres furent tirés au sort

Advertisements
Cet article a été publié dans Histoires familiales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s